top of page

Développement d’un profil stratégique du leadeurship en aménagement linguistique et culturel

Texte publié dans le numéro 23 de l'Info-CRDE (Juin 2020)


Le contexte


Bien que le Nouveau-Brunswick ait connu d’importantes réformes éducatives durant les trente dernières années (Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick, 2007), c’est la création de la Commission sur l’école francophone (LeBlanc, 2009) qui a permis à la communauté acadienne et francophone de s’engager dans un processus d’amélioration de son système d’éducation. Suite aux recommandations de la Commission (LeBlanc, 2009), le Nouveau-Brunswick a mis sur pied, en 2014, la Politique d’aménagement linguistique et culturel (PALC) visant une pédagogie propre au milieu minoritaire axée sur l’engagement de divers partenaires (Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, 2014). Les directions d’école sont ainsi directement interpelées à exercer leur rôle pour assurer la réussite scolaire des élèves et le développement d’une fierté et d’une identité francophone et acadienne. 


Toutefois, une recherche effectuée auprès des directions d’école francophone du Sud-est de la province du N.-B. permet de confirmer que la majorité d’entre elles ne se sentent pas suffisamment outillées pour répondre à la mission de l’école en milieu francophone minoritaire (Boudreau, 2014). Selon Leurebourg (2013), ce milieu impose un rôle supplémentaire aux directions d’écoles qui doivent assurer un d’apprentissage favorisant la promotion de la langue et de la culture. Les recherches de Lapointe (2002) précisent que ce rôle doit être joué en complémentarité avec un leadeurship pédagogique spécifique au milieu minoritaire francophone. Étant donné les conditions particulières, il est impératif de développer des stratégies, des ressources et de la formation (Boudreau, sous presse) afin de permettre aux directions d’école francophones de combler les attentes mises de l’avant par la PALC (MÉDPENB, 2014) et ce, en concordance avec les styles de leadeurship spécifiques qu’elles ont à exercer.


Choix et processus méthodologiques

C’est en réponse à cette problématique que nous avons mis en œuvre un projet visant à développer un modèle d’accompagnement permettant aux directions d’écoles en milieu minoritaire francophone néo-brunswickois de mieux remplir leur rôle en aménagement linguistique et culturel dans l’atteinte de la double mission de l’école francophone et acadienne. Afin de répondre à notre objectif, nous avons entrepris une recherche de type appliquée, car selon Van der Maren (2014) cette dernière permet l’élaboration de nouvelles solutions ou d’alternatives face à une problématique donnée. Plus précisément, nous nous sommes ancré dans un paradigme pragmatique en suivant le processus d’une recherche-développement tel que défini par Van der Maren (2014). Selon le même auteur, ce type de recherche se compose des étapes suivantes :

  • L’analyse de la demande : L’équipe de recherche tente de déterminer les besoins en observant la situation actuelle et en consultant les personnes du terrain.

  • Le cahier des charges : L’équipe de recherche définit les balises qui guideront la conception de l’objet pédagogique dont, entre autres, les objectifs de celui-ci, son public cible et l’échéancier pour la conception.

  • La conception de l’objet : L’équipe de recherche procède à une revue de littérature afin d’explorer les différentes pistes possibles pour l’objet pédagogique. Elle procède ensuite en la conceptualisation et la modélisation de celui-ci.

  • La préparation : L’équipe de recherche élabore différentes possibilités, en fait la simulation et en évalue la faisabilité afin de construire un prototype de l’objet.

  • La mise au point : L’équipe de recherche procède à des essais réels par l’entremise de chaines d’essai afin d’évaluer et de perfectionner le prototype. Il est à noter que notre projet de recherche se trouve présentement à cette étape.

  • L’implantation : L’équipe de recherche implante l’objet dans le milieu une fois toutes les autres étapes complétées.

Ce choix méthodologique implique une collaboration très étroite avec les personnes intervenantes dans le système scolaire étant donné leur contribution au développement de l’objet, notamment aux étapes d’analyse de la demande, de préparation et de mise au point, et exige de faire des collectes de données multiples avec des objectifs différents. Dans le cas de cette recherche, la collecte de données s’est faite de façon non structurée aux étapes d’analyse de la demande et de préparation, par l’entremise d’annotations au journal de bord lors de rencontres avec divers partenaires, et se fera de façon structurée à l’étape de mise au point, par l’entremise d’un questionnaire administré aux personnes participantes aux essais cliniques. Les résultats d’une autre recherche exercée simultanément sous l’angle d’une approche phénoménologique herméneutique furent également pris en considération dans l’analyse de la demande.

Bien que la mise au point des prototypes ne soit pas encore complétée, nous avons réussi à concevoir trois outils interreliés afin d’atteindre les objectifs ciblés par la PALC (MÉDPENB, 2014).


  • Le profil du leadeurship : Un guide composé entre autres, de grilles s’inspirant des 48 stratégies de la PALC (MÉDPENB, 2014) présentées sous forme de savoir, savoir-être et savoir-faire pouvant être exercées par la direction de l’école. Le profil du leadeurship est le document-cadre du projet et il sert de document de référence pour les deux autres outils.

  • Les autoévaluations du profil : Dans cet outil, 14 questionnaires d’autoévaluation sont reliés à chacun des axes d’intervention de la PALC (MÉDPENB, 2014). Ils sont conçus afin de permettre aux directions d’école de mieux cibler leurs forces et leurs défis en tant que passeur culturel tel que proposé par la PALC. 

  • La banque de ressources du profil : Afin de mieux accompagner les directions d’école dans leur rôle de passeur culturel, une banque de ressources évolutive est disponible en ligne. À ce jour, quatre-vingt-quatre ressources distinctes y sont répertoriées et d’autres sont à venir puisque le processus de repérage de ressources est continuellement actif.

L’apport de la démarche collaborative

La démarche collaborative entreprise au sein de ce projet a eu, à notre avis, des effets significatifs à la fois sur la conception des outils et sur les personnes intervenant dans le système scolaire. D’une première part, la rétroaction reçue de ces personnes a permis de façonner les outils permettant ainsi à l’équipe de recherche d’augmenter leur pertinence et leur efficacité en fonction des besoins des directions d’école francophones de la province. C’est à partir de la rétroaction reçue lors des premières étapes de la démarche de la recherche que des autoévaluations et une banque de ressources furent créées. Suite aux besoins exprimés par les personnes-ressources du milieu et notés par l’équipe de recherche, ces deux autres outils se sont ajoutés au profil du leadeurship, qui à la base devait être le seul outil développé dans cette recherche.


D’autre part, nous observons une valorisation des outils de la part des directions d’école et une volonté de vouloir s’en servir comme soutien important pour exercer leur rôle de passeur culturel dans leur milieu. Suite à nos observations, l’approche collaborative semble être un type de recherche intéressant dans le développement d’objets pédagogiques tout en favorisant l’intégration subséquente de ceux-ci dans le système scolaire.


Références


Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick. (2007). Charge de travail du personnel enseignant et du personnel à la direction des écoles francophones du Nouveau-Brunswick. Repéré à : http://www.aefnb.nb.ca/images/pages/CharTrav.pdf.

Boudreau, L. C. (2019). Les directions d’école s’expriment sur le rôle de la formation dans l’exercice de

leurs fonctions en contexte francophone minoritaire. Revue de l’Université de Moncton, 49(1), 11-41.

Boudreau, L. C. (2014). Comprendre le leadership des directions d’écoles en milieu francophone minoritaire : Leadership, formation et créativité [thèse de doctorat]. Université de Moncton.

Lapointe, C. (2002). Diriger l’école en milieu linguistique et culturel minoritaire. Dans L. Langlois et C. Lapointe (dir.), Le leadership en éducation. Plusieurs regards, une même passion (p. 63‑93). Éditions La Chenelière/McGraw Hill.

LeBlanc, G. (2009). L’éducation en Acadie de Nouveau-Brunswick : Une voie vers l’autosuffisance linguistique et culturelle. Rapport du président de la Commission sur l’école francophone. Gouvernement du Nouveau-Brunswick. https://www.aefnb.ca/wp-content/uploads/2015/10/Rapport-CEF.pdf

Leurebourg, R. (2013). Rôles des directions d’école de langue française en situation minoritaire. Canadian Journal of Education, 36(3), 272‑297.

Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick. (2014). La politique d’aménagement linguistique et culturel.

Van der Maren, J.-M. (2014). La recherche appliquée pour les professionnels : Éducation, (para)médical, travail social (3e éd.). de boeck.


Pour plus de textes de l'Info-CRDE: https://www.umoncton.ca/crde/node/39

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Enseigner la pensée critique par le dialogue

Dans le Profil du leadeurship en aménagement linguistique et culturel pour le système éducatif acadien et francophone du Nouveau-Brunswick, on y indique qu’une direction d’école est responsable de com

Comments


bottom of page